Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Maison de la Photographie / Lille / Hauts-de-France
 

Patrick Willocq : I am Walé respect me

Exposition du mercredi 8 avril au dimanche 10 mai 2015
Vernissage le mercredi 8 avril à 18h30

 

J’ai toujours été fasciné par les tribus indigènes car j’ai le sentiment qu’elles possèdent une richesse que nous avons quelque peu perdue.

Avec ce travail, je me suis plongé dans un rituel initiatique et j’ai essayé de produire un travail photographique à la fois documentaire et artistique témoignant au plus près de l’expérience des Pygmées Ekonda de la République démocratique du Congo. Pour les Ekonda, le moment le plus important de la vie d’une femme est la naissance de son premier enfant. La jeune mère, appelée Walé («mères nourricières primipares»), retourne chez ses parents pour y rester recluse de deux à cinq ans. En respectant divers tabous, notamment sexuels, elle acquiert un statut similaire à celui d’un patriarche. La fin de son isolement est marquée par des danses et des chants rituels extrêmement codifiés qui sont, à chaque fois, une création unique propre à chaque Walé.

Ce rituel m’apparaît comme un magnifique hommage à la maternité, à la fertilité et à la féminité. C’est pourquoi j’ai proposé à des Walé que je connaissais depuis plus d’un an de participer à des mises en scène capables de témoigner d’une partie de leur histoire personnelle. Chaque scène fonctionne comme une représentation visuelle d’un des sujets que la Walé souhaite évoquer le dernier jour de son isolement. Ce jour-là, elle chante l’histoire de sa solitude, et, avec humour, fait l’éloge de sa propre conduite en même temps qu’elle discrédite ses rivales Walé.

Patrick Willocq

Né en 1969 à Strasbourg, Patrick Willocq vit et travaille entre Hong Kong et Kinshasa. Il a vécu plus de trente ans à l’étranger, dont sept en République démocratique du Congo. Autodidacte, il se consacre à la photographie depuis vingt-cinq ans. À travers son travail, il souhaite témoigner d’une réalité du Congo différente de la vision dramatique qui prévaut en Occident et ne saurait résumer le pays. Sans nier les difficultés socio-économiques et politiques qui traversent la RDC, Patrick Willocq offre un regard empreint d’optimisme et d’espoir sur un pays qu’il aime.
Avec «I am Walé Respect Me», Patrick Willocq est finaliste du Prix Leica Oskar Barnack 2014 et du Renaissance Photography Prize 2014. Il a été nommé au Prix Découverte des Rencontres d’Arles 2014 et au Deutsche Borse Photography Prize 2015.
Il est enfin lauréat de la Bourse du Talent #58 Portrait 2014.

 

En savoir plus

 

 

Exposition réalisée en partenariat avec Photographie.com

 

 

En savoir plus

 

Retrouvez toutes les séries associées de cette exposition collective

 

 

Horaires :
Ouvert du jeudi au dimanche de 11h à 18h.
Attention : en raison d’événements privés, il est possible que la Maison de la Photographie soit fermée au public certains jours.

Tarifs :
Normal 8€ / Réduit 5€ ( Carte étudiant, seniors + 65ans , demandeurs d’emplois, détenteurs de carte famille nombreuse )
Gratuit ( Enfants de – 8 ans, bénéficiaires du RSA, personnes à mobilité réduite + 1 accompagnant et lors du vernissage de l’exposition).

 

Written by