Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Maison de la Photographie / Lille / Hauts-de-France
 

Hannibal Volkoff : Nous naissons de partout

Exposition du 21 septembre au 20 octobre 2019 dans le cadre des Transphotographiques

 

Hannibal Volkoff est né à Nantes en 1986. Il vit et travaille à Paris. Après des études d’arts appliqués à l’école Pivaut puis une incursion dans le cinéma, il se consacre à la photographie dès 2007 en collaborant notamment au magazine Nouvel écran. En 2011, Hannibal Volkoff ouvre avec Bernard Pegeon la galerie Hors-Champs dans le troisième arrondissement de Paris.

En 2016, il publie son premier livre photographique, Nous naissons de partout, chronique en images d’une certaine jeunesse des années 2010, pour qui marginalité et provocation deviennent l’étendard d’une « génération de la crise ». Quand l’ordre social établi, le modèle économique libéral, le puritanisme mènent à une impasse, divers groupes – queer, baby rockers, néo-kitsch, black blocs… – se réfugient dans un univers subversif qui prône le détournement et le brouillage des codes sociaux et sexuels. Le corps devient alors un outil de découverte de soi et de remise en cause des normes. Différentes séries se mêlent ici, chacune correspondant à une période de la vie de l’auteur : Les Garçons sauvages (2007-2011), journal intime d’une jeunesse homosexuelle et masculine, suivie des Confessions d’un masque (2010-2014),  exploration de l’underground parisien, et enfin Les Descendants : absinthe et cerfs-volants (2010- 2015), sur la drogue, le sexe et la musique. Insufflant l’énergie de ses protagonistes « adulescents » à la syntaxe visuelle de sa série, résolument désordonnée et floue, le photographe se mue en performeur et compose une œuvre à mi-chemin entre le documentaire et le poème militant.

 

 

En savoir plus

 

 

 

 

Retrouvez toutes les séries associées de cette exposition collective

 

 

Exposition réalisée en partenariat avec Photographie.com

Written by