Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Maison de la Photographie / Lille / Hauts-de-France
1-16 of 24 results for sexdolls showing most relevant results.
 

20 Minutes : La photo n’enregistre plus le réel, elle le crée

La photo n’enregistre plus le réel, elle le crée

Jean-Luc Monterosso, commissaire du festival Transphotographiques 4

Jean-Luc Monterosso, le directeur de la Maison européenne de la photographie, à Paris, est le directeur artistique des 4ème rencontres internationales de photo de la métropole, qui se tiennent du 15 mai au 15 juin. Avec un thème transversal : la transformation.

Que vous permet ce thème ?

Grâce aux collections de la Maison européenne, on a pu décliner les expos sur la transformation du corps et de l’espace. De l’espace politique par exemple, avec les clichés sur les nouveaux Européens. En filigrane, il y a l’idée de la transformation du medium-même, la photo.

C’est-à-dire ?

A l’Hospice Comtesse de Lille, les expos passent d’images des années 60 à des images retouchées par ordinateur. Et on voit , qu’avec le numérique, la photo ne se contente pas d’enregistrer le réel, elle le crée. Elle n’est plus une preuve, une trace, une mémoire, comme cela a a été son rôle jusqu’ici.

Pouvez-vous nous en citer des exemples sur ce festival ?

Par exemple, ces quatre portraits censés représenter les modèles des statues de la Grèce antique : Lawick et Müller les ont constitués à partir d’indices piochés ici ou là, dans des livres ou sur Internet. Mais ces quatre visages que vous voyez n’ont jamais « réellement » existé. Ou encore cette fresque du collectif russe AES, d’inspiration réaliste-socialiste. Des enfants ont posé individuellement, les photographes leur ont ajouté des armes et ont faussé la perspective grâce à l’ordinateur.

Cette transformation de la photo a-t-elle un impact sur le visiteur ?

Là, on est dans le domaine de la création, des oeuvres d’art, et non plus du documentaire. C’est donc une émotion esthétique que l’on ressent.

Caroline Dijkhuis, 20 Minutes, le 5 mai 2004

Written by

Depuis 1997, l'Atelier de la Photo, devenu en 2003 la Maison de la Photographie, présente à Lille le meilleur de la Photographie internationale, tout en soutenant la création régionale et la pratique amateur.