Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Maison de la Photographie / Lille / Hauts-de-France
1-16 of 24 results for sexdolls showing most relevant results.
 

Voix du Nord : Transphotographiques 2008, mode, images de mode et Karl Lagerfeld

Transphotographiques 2008 : mode, images de mode et Karl Lagerfeld

Elles ont débuté hier soir par une très officielle inauguration au palais des Beaux-Arts de Lille (du monde, du beau monde, un bon millier de personnes s’y côtoyant entre les petits fours et les photos de la remarquable rétrospective David Seidner).

Comme précédentes éditions. les Transphotographiques. septièmes du nom s’installent pour un mois et demi en une vingtaine de lieux à Lille (Tri postal, Palais des Beaux-Arts, hospice Comtesse) et dans la métropole (La Condition publique et La Piscine à Roubaix, le Colysée à Lambersart). Avec un thème-la mode quelques belles unes du magazine PHOTO et un invité d’honneur, – Karl Lagerfeld lui-même -Voilà qui ne pourra que piquer les curiosités multiples et variées.

On ne le sait pas forcément, la photo est la première passion du styliste aux cols de chemise définitivement amidonnés. du travail (One Man Shown) qu’il présente au tri Postal, une série de clichés noir et blanc du mannequin Brad Kroening, émane une curieuse et touchante proximité : des portraits noir et blanc, comme un regard attentif et amoureux toujours recommencé. Le directeur artistique de la maison Chanel a annoncé sa venue à Lille pour le 12 juin. événement garanti.

Également présentés au Tri postal, de grands formats de Jean Lou Sieff des années soixante, les portraits couleur de Sabine Pigalle, de la Tchèque Tereza Vlockva (également au Colysée de Lambersart) ou les compositions picturales de Joel Peter Witkin. La mode omniprésente à la Condition publique, qui accueille des photographes de La Redoute, ou au Colysée avec une sélection de Peter Knapp qui avait fait les beaux jours de la maison Courrèges dans les années soixante – soixante dix.

Au total, c’est une trentaine d’expositions qu’on pourra aller découvrir, toutes accessibles gratuitement. Après quelques interrogations sur la périodicité, les Transphotographiques s’installent résolument annuellement, s’imposant désormais comme le grand événement photo après les rencontres d’Arles. L’an dernier, elles avaient attiré quelques cent mille personnes.

Jean Marie Duhamel

Voix du Nord du 15 mai 2008

 

Au rez de chaussée du tri postal, les portraits signés Lagerfeld

Written by

Depuis 1997, l'Atelier de la Photo, devenu en 2003 la Maison de la Photographie, présente à Lille le meilleur de la Photographie internationale, tout en soutenant la création régionale et la pratique amateur.