Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Maison de la Photographie / Lille / Hauts-de-France
1-16 of 24 results for sexdolls showing most relevant results.
 

Voix du Nord : Campagne antifourrure menée par 70’s Action après l’affichage choc, l’accrochage chic

Campagne antifourrure menée par 70’s Action après l’affichage choc, l’accrochage chic

Hier soir, à la Maison de la photographie, avait lieu le vernissage de « 20 tops exposent leurs fourrures », exposition en réalité constituée de 25 photos où elles posent avec leur animal de compagnie. Explications avec l’auteur, le Nordiste Joseph Chiaramonte, qui a ainsi soutenu l’association 70’s Action, qui lutte pour la cause animale.

Fini l’affichage un rien provoc vantant les mérites de la fourrure (notre édition de lundi), place au glamour et à la bonne cause. Comme prévu, l’association 70’s Action passait hier soir à la dernière phase de sa campagne de sensibilisation, quant à l’utilisation de la fourrure animale dans la haute couture, en invitant le milieu de la mode lillois au vernissage de l’un des siens, Joseph Chiaramonte, photographe réputé du milieu. Le but de l’événement ? Vendre le catalogue de l’exposition, les recettes étant ensuite intégralement versées au profit de la cause animale.

« Si on avait fait une campagne classique, ça n’aurait pas eu le même impact. »

Mais au fait, M. Chiaramonte, l’idée vous est venue comment ? « En photographiant ma compagne Stéphanie (dirigeante de l’association 70’s Action), posant nue avec son chien. On avait posté la photo sur facebook et ça a créé un buzz. On a repris l’idée pour la campagne. » Et le côté provoc, vous assumez ? « Oui, c’est vrai que la première photo était choquante. Mais je suis convaincu que si on avait fait une campagne classique, ça n’aurait pas eu le même impact », explique celui dont le challenge aura consisté à « véhiculer (son) message de façon glamour et artistique ». Pour la forme, rien à dire : les 25 clichés noir et blanc, au format 2 x 2 mètres, sont superbes. Ajoutez la présence au casting de Constance Jablonski, qui vient d’intégrer le top 5 mondial des top-modèles, selon Vogue, et qui, comme toute l’équipe, a accepté de poser à titre gracieux, et vous obtenez effectivement un shooting très glamour. Quant au fond, que reprocher au final à un projet luttant pour l’abolition de la fourrure dans la haute couture ? Ça n’est pas le mannequin Kelly Fretin qui dira le contraire : « Quand on m’a proposé de participer à la campagne, je n’ai même pas réfléchi. J’adore les animaux, ils font partie de ma vie ! J’ai déjà refusé de poser pour des photos avec de la fourrure. » Que retient-elle de la séance photo ? « Ce n’était pas un shooting classique, c’est sûr. Et j’ai été étonnée par le calme de ma chienne, d’habitude très speed ! » Ne manque plus que la vente des 500 catalogues, achetables à la Maison de la photographie et sur le site de 70’s Action, pour que le succès soit total.

Reno Vatain

Voix du Nord du 4 décembre 2010

Constance Jablonski qui pose pour Joseph Chiaramonte, ou quand deux Nordistes se mobilisent pour la cause animale.

Written by

Depuis 1997, l'Atelier de la Photo, devenu en 2003 la Maison de la Photographie, présente à Lille le meilleur de la Photographie internationale, tout en soutenant la création régionale et la pratique amateur.