Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Maison de la Photographie / Lille / Hauts-de-France
 

Liberté Hebdo : « Lumières de la ville », les cinémas des années 1920

« Lumières de la ville », les cinémas des années 1920

La vie cinématographique lilloise après la Première Guerre mondiale, à travers les photos de Jean Pasquero.

C’est parmi l’exceptionnelle collection de 18 000 photographies anciennes du musée de l’Hospice Comtesse, à Lille qu’ont été extraites une soixantaine de photographies évoquant l’univers du cinéma dans les années 1920. Ces images inédites réalisées par le photographe professionnel Jean Pasquero permettent d’évoquer tous les aspects de la vie cinématographique lilloise après la Première Guerre mondiale. Elles revisitent quelques grandes salles lilloises, aujourd’hui disparues, et nous font découvrir leurs façades et intérieurs. Restituant le confort et le luxe de ces nouveaux lieux de spectacle, elles témoignent également, dans une époque marquée par la transition entre cinéma muet et cinéma parlant, des moyens publicitaires mis en oeuvre pour attirer et séduire un public élargi. Les tirages révèlent ainsi autant l’architecture et les décors de ces espaces conçus comme de prestigieuses salles de théâtre qu’ils nous remémorent les programmations de l’époque. Complétée pour l’occasion de matériel, d’affiches et de photographies de tournage de cette époque, l’exposition, réalisée dans le cadre du festival Transphotographiques, s’attache à raviver le souvenir complet des films de ces années-là.

Avoir aussi…

La collection Traverso, à Roubaix

Toujours dans le cadre des Transphotographiques, à l’occasion du 60e anniversaire du festival de Cannes marqué entre autres par la sortie de l’album « Ils & Elles ont fait le Festival », les Éditions Cahiers du cinéma et Gilles Traverso présentent une exposition de la collection Traverso. Des débuts du Festival jusqu’à aujourd’hui, ces archives uniques de plus de 150.000 clichés argentiques et numériques, noir et blanc et couleur, couvrent chacune des années sans exception. L’exposition est centrée sur les rencontres et les couples, à la ville ou à l’écran. Les Traverso ont immortalisé, de père en fils, toutes les années du Festival depuis ses débuts en 1946. Un seul souci, toujours à renouveler : capter l’événement en toute liberté et en toute indépendance.

Ouvert : du mardi au samedi de 12h30 à 18h30. La Condition Publique, 14 place Faidherbe, à Roubaix. © 03 28 33 57 57.

Written by

Depuis 1997, l'Atelier de la Photo, devenu en 2003 la Maison de la Photographie, présente à Lille le meilleur de la Photographie internationale, tout en soutenant la création régionale et la pratique amateur.

`