Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Maison de la Photographie / Lille / Hauts-de-France
1-16 of 24 results for sexdolls showing most relevant results.
 

Voix du Nord : Pour ses 20 ans, la Maison de la photo s’offre une double expo

Pour ses 20 ans, la Maison de la photo s’offre une double expo

La Maison de la photo de Lille ? Une usine désaffectée, achetée à vil prix, dans un quartier populaire et coupée du centre-ville par le périph’. Ça, c’était avant.

Aujourd’hui, rue Pierre-Legrand, le quartier est toujours aussi populaire, le périph’ toujours aussi bruyant, mais l’usine, par la grâce d’un baiser d’Olivier Spillebout, le directeur, s’est transformée en un temple de la photo, chic et à l’ambiance feutrée. Vingt ans se sont écoulés, donc, entre les sacs de gravats de l’usine et les cimaises invisibles. Alors la Maison de la photo s’est offert un cadeau. Qu’elle partage, jusqu’au 21 janvier : Catherine Balet, photographe française, et les lauréats du festival DEBUTS, de jeunes Polonais, exposent.

Iconiques

La première s’est amusée avec une vraie malice et un infini sens du détail à se réapproprier 120 photographies, parmi les plus iconiques du huitième art. On le sent, elle s’est amusée avec sa « muse », Ricardo, un ami argentin, modèle protéiforme, star sur chaque photo. « On a commencé pour le fun, lors des Rencontres photo d’Arles, en 2013, à reproduire avec Ricardo les photos que nous aimions. » Quelques clichés postés sur Facebook, un succès fou et l’idée d’aller plus loin.

Catherine Balet s’est amusée avec une vraie malice et un infini sens du détail à se réapproprier 120 photographies parmi les plus iconiques du huitième art.

À l’étage, c’est le talent de jeunes Polonais, lauréats du festival DEBUTS, vingt noms, vingt univers, comme celui de Lukasz Szamalek, trentenaire dont les œuvres sobres forment autant de tableaux à l’équilibre subtil. On aime aussi la géométrie parfaite des clichés de Cyganik comme le sépia et la délicatesse de Cichoszewska. Vous avez jusqu’au 21 janvier, vacances incluses, pour désigner vos propres chouchous.

Sami Chebah

Voix du Nord du 15 décembre 2017

Catherine Balet, « Looking for the masters in Ricardo’s golden shoes », et DEBUTS, jusqu’au 21 janvier, à la Maison de la photo de Lille, 28, rue Pierre-Legrand. Tél. 0320052929. Ouvert du jeudi au vendredi de 10 h à 18 h, samedi et dimanche de 14 h à 18 h. 8/5 €.

 

Written by

Depuis 1997, l'Atelier de la Photo, devenu en 2003 la Maison de la Photographie, présente à Lille le meilleur de la Photographie internationale, tout en soutenant la création régionale et la pratique amateur.