Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Maison de la Photographie / Lille / Hauts-de-France
1-16 of 24 results for sexdolls showing most relevant results.
 

Voix du Nord : La Maison de la Photo répond à Xavier Bertrand

Olivier Spillebout, directeur de la structure fivoise, a tenu à réagir aux propos du président des Hauts-de-France, qui a défendu son projet d’Institut de la Photo dans nos colonnes.

C’est une partie de ping-pong sans fin. Dans nos colonnes il y a quelques jours, Xavier Bertrand avait souhaité défendre le futur Institut de la Photo et le placer au-dessus de la mêlée, loin du « marigot politicard », pointant les bisbilles entre la mairie de Lille et la Maison de la Photo… Ses propos ont fait réagir Olivier Spillebout, le directeur de la structure, prompt une nouvelle fois à souligner l’importance des petites structures dans le tissu social et culturel. Dans ce grand bain transformé en marécage, on n’est pas près de faire une grande photo de famille, tant les positions semblent inconciliables et certaines stratégies vivaces.

Concernant la politisation du dossier. La Maison de la Photo souligne que « la position de la Région y participe pleinement et entretient une situation ubuesque en continuant de qualifier de politique un dossier qui ne devrait être que culturel. » Elle s’étonne également de l’absence de soutien et de dialogue : « Les élus d’opposition lillois vous ont interpellé sur le sujet (…), vous ne les écoutez pas », fustige-t-elle dans le communiqué. Avant d’estoquer : « Serait-il possible que vous n’écoutiez que le maire de Lille ? ».

Concernant l’absence aux réunions. Deux versions s’opposent. Le communiqué se veut pourtant clair : « Les responsables de la Maison de la Photo n’ont pas manqué un seul temps fort de présentation de l’Institut, ni une seule des réunions du comité d’experts (…) Notre administratrice a assisté à chacune des réunions du Comité, (…), nous ne vous avons pas envoyé une stagiaire ! Nous tenons à votre disposition les compte-rendus détaillés de chaque réunion… ».

Concernant les subventions de la Région. Là encore, il y a de la friture sur la ligne. « Je ne peux pas vous laisser dire que vous nous auriez ‘‘financé un certain nombre de projets’’ ». Le communiqué rappelant que seule une participation de 30 000 € pour le festival des Transphotographiques a été votée, « dix fois moins que le financement de la Région par le passé ». « Sur ces 30 000 €, et alors que le festival est terminé depuis deux mois, nous n’avons touché que 9 000 € pour le moment ».

article d’Antoine Placer, Voix du Nord 28 octobre 2018, Lire l’article ici

Lire ici l’intégralité de la réponse d’Olivier Spillebout à Xavier Bertrand

 

Written by

Depuis 1997, l'Atelier de la Photo, devenu en 2003 la Maison de la Photographie, présente à Lille le meilleur de la Photographie internationale, tout en soutenant la création régionale et la pratique amateur.