Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Maison de la Photographie / Lille / Hauts-de-France
1-16 of 24 results for sexdolls showing most relevant results.
 

Libération : Lille, Tête de pont pour la photographie dans les Hauts de France

L’Institut pour la photographie, initié en 2017 par Xavier Bertrand, vient d’annoncer son implantation au cœur de Lille. Faisant de la ville l’emblème d’une région de l’image.

Le secret avait été bien gardé et c’est le vendredi 6 juillet, à la fin de la semaine professionnelle des Rencontres d’Arles que l’Institut pour la photographie des Hauts-de-France a dévoilé son implantation. Lors d’une conférence de presse, Xavier Bertrand, président de la région Hauts-de-France, en compagnie de Martine Aubry, maire de Lille, ont révélé la future adresse de l’institution : au 7-11 rue de Thionville, en plein cœur du Vieux-Lille. Situé à quinze minutes à pied des gares de Lille Flandres et de Lille Europe, l’ancien hôtel particulier, autrefois lycée professionnel Édouard-Lalo, prévoie des espaces d’exposition et de conservation de 1 500 m2 sur un site de 3 600 m2 en tout. Le montant des travaux pour réhabiliter ce bâtiment historique est chiffré à 7,5 millions d’euros. Prévue pour une ouverture à l’horizon 2020-2021, la nouvelle structure envisage d’employer, à terme, près de vingt personnes.

Des expositions lilloises et arlésiennes

Née à la suite d’un rapport de Sam Stourdzé, directeur des Rencontres d’Arles, et à l’initiative de Xavier Bertrand, la future institution est pilotée par Anne Lacoste, ancienne conservatrice au musée de l’Elysée à Lausanne, passée par le Getty Museum à Los Angeles. Le producteur et collectionneur Marin Karmitz – également trésorier du conseil d’administration des Rencontres d’Arles – en est le président. Les relations tissées entre les Rencontres et l’Institut en sont donc renforcées, puisqu’à terme, des expositions pensées à Lille pourront être vues à Arles et vice-versa.

Par Clémentine Mercier pour Libération le 

Lire l’article ici

 

 

Written by

Depuis 1997, l'Atelier de la Photo, devenu en 2003 la Maison de la Photographie, présente à Lille le meilleur de la Photographie internationale, tout en soutenant la création régionale et la pratique amateur.