Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Maison de la Photographie / Lille / Hauts-de-France
1-16 of 24 results for sexdolls showing most relevant results.
 

Kaveh Seyed Hosseini

Exposition du 15 septembre au 30 octobre 2016
Vernissage le jeudi 15 septembre à 18h30

Né en 1968 à Téhéran, ville dans laquelle il vit et travaille, Kaveh Seyed Hosseini est homme de textes, de paroles, de signes, d’images. Traducteur de Raymond Queneau, de Jorge-Luis Borges, de Camus, il collabore par ailleurs localement à divers journaux et chaînes de télévision françaises.

En parallèle Kaveh mène son travail de photographe: ainsi, il a traqué et photographié quelques années durant  le passage  d’oiseaux migrateurs dans la ville et sur les rives de la mer Caspienne. Il en a tiré une série d’un blanc éblouissant sur lequel se détachent, comme  calligraphiées, des oiseaux, seul, à deux, en formation…

Le corpus d’images qui sera présenté à la Maison de la Photographie à partir du 15 septembre a  également été réalisé sur les rives iraniennes de la mer Caspienne, les nuits de pleine lune pour capter les reflets de la lumière sur l’eau,  les vagues et vaguelettes. Se créent ainsi des signes, des murmures, les sons des vagues qui se brisent en une écume blanche sur un fond d’un noir profond.

Œuvre d’une grande subtilité et puissance à la fois. Kaveh Seyed Hosseini donne du sens à cette lumière qu’il a su découvrir dans l’obscurité de la nuit, pour aller vers un réel mouvement de résistance, dans la vigilance et l’action.

 

 

Ouvert jeudi et vendredi de 10h à 18h, samedi et dimanche de 14h à 18h.
Attention : en raison d’événements privés, il est possible que la Maison de la Photographie soit fermée au public certains jours.
Merci de consulter notre site internet avant votre visite.

Tarifs :
Normal 5€
Réduit 3€ ( Carte étudiant, seniors + 65ans , demandeurs d’emplois, détenteurs de carte famille nombreuse )
Gratuit ( Enfants de – 8 ans, bénéficiaires du RSA, personnes à mobilité réduite + 1 accompagnant et lors du vernissage de l’exposition).

Written by