Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Maison de la Photographie / Lille / Hauts-de-France
1-16 of 24 results for sexdolls showing most relevant results.
 

Michel Giniès : Paparazzi

Exposition du 15 septembre au 30 octobre 2016
Vernissage le jeudi 15 septembre à 18h30

 

Stars en liberté

Remontons dans le temps pour retrouver les plus grandes vedettes de l’écran photographiées en toute liberté dans le Paris des années 70… Sans artifices et livrés à elles même, ces artistes prenaient le temps de se promener dans les rues, de flâner sans contraintes au gré de leurs envies, et acceptaient de se laisser photographier simplement. Peu de décennies nous séparent de ces photos et pourtant il s’en dégage une nostalgie d’une époque encore proche mais désormais révolue …
Les 400 coups d’un photographe de presse de 20 ans découvrant Paris et le show-business et qui joua au paparazzi par amour du cinéma…

Paparazzi

Entre la Piazza di Spagna, la Fontaine de Trévi et la Via Veneto.
Les journaux étaient friands de ces photos « d’actualité » qui faisaient la une des journaux et magazines. Federico Fellini a immortalisé ce genre photographique dans son film le plus célèbre : La Dolce Vita (1960). C’est donc Pierluigi qui présenta à Fellini ses collègues photographes lors d’un déjeuner mémorable où chacun y alla de son anecdote….dont la fameuse scène de la Fontaine de Trévi qui fut inspirée par une histoire vraie : Pierluigi raccompagnait Anita Ekberg chez elle après une soirée un peu arrosée. Passant devant la Fontaine de Trévi, Ekberg voulut s’y arrêter pour s’y rafraichir. Fatigué, Pierluigi refusa puis finalement accepta en échange de photos de l’actrice : Anita Ekberg retira ses chaussures, enjamba le parapet puis erra dans l’eau tiède de la fontaine sous les regards amusés des rares badauds présents au petit jour…Cette scène reprise dans La Dolce Vita fit le succès du film, et lança le mythe du paparazzi des nuits romaines …

Brigitte Bardot, Elisabeth Taylor, Clint Eastwood, Edgar G. Robinson, Peter Sellers, Sophia Loren et beaucoup d’autres ont été immortalisés par les paparazzis qui ont portés aux nues un genre photographique dont encore aujourd’hui on s’inspire dans le milieu de la mode, mais qui prit fin à Rome en 1973.

 

 

Ouvert jeudi et vendredi de 10h à 18h, samedi et dimanche de 14h à 18h.
Attention : en raison d’événements privés, il est possible que la Maison de la Photographie soit fermée au public certains jours.
Merci de consulter notre site internet avant votre visite.

Tarifs :
Normal 5€
Réduit 3€ ( Carte étudiant, seniors + 65ans , demandeurs d’emplois, détenteurs de carte famille nombreuse )
Gratuit ( Enfants de – 8 ans, bénéficiaires du RSA, personnes à mobilité réduite + 1 accompagnant et lors du vernissage de l’exposition).

Written by