Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Maison de la Photographie / Lille / Hauts-de-France
1-16 of 24 results for sexdolls showing most relevant results.
 

Voix du Nord : À la Maison de la photo, Nicolas Grospierre met au carré vingt-sept répliques du bureau ovale

À la Maison de la photo, Nicolas Grospierre met au carré vingt-sept répliques du bureau ovale

Nicolas Grospierre, 39 ans, est un artiste atypique. Né à Paris, il vit depuis 1999 en Pologne, le pays de sa mère. Diplômé de sciences politiques, il a également suivi l’enseignement très pointu de la London School of economics. Ce n’est qu’après qu’il décide de se consacrer à la photo. L’exposition qu’il présente depuis jeudi à la Maison de la Photographie est un peu le condensé de sa vie. Nicolas Grospierre a, en effet, photographié la plupart des bureaux ovales répliquant celui de la Maison Blanche à Washington. « J’ai découvert que le bureau du président américain était dupliqué un peu partout aux États-Unis en lisant une nouvelle d’Umberto Eco, explique l’artiste. Ça m’a donné envie de travailler sur le sujet. »

« Lourdement connotée »

Du coup, il a beaucoup bourlingué. Vingt-sept répliques du bureau ovale sont recensées sur l’ensemble du territoire américain. Sans compter celles de l’industrie cinématographique qui en fait un usage immodéré dans les films et séries télé. « Les répliques se trouvent dans les bibliothèques présidentielles, les musées et les fondations privées », indique le photographe. De New York à Los Angeles en passant par Atlanta, Saint-Louis, Dallas ou Las Vegas, il a ainsi fait de l’ovalie une espèce de quête. Passionné d’architecture, Nicolas Grospierre assure que le choix du bureau ovale n’est pas innocent dans la pensée américaine. « Ovale vient du mot latin ovum, qui signifie œuf. Celui-ci évoque le commencement de la vie, la fertilité, l’opulence, l’abondance. C’est une forme lourdement connotée. » Remontant dans l’antiquité, il rappelle que les Grecs, les Romains, les Byzantins utilisaient déjà ce symbole. Le plus symptomatique étant le Colisée de Rome. Seul regret : l’artiste n’est pas parvenu à immortaliser l’actuel bureau de Barack Obama. « On dirait que les répliques ont gagné  ! »

« Les bureaux ovales », jusqu’au 1er mars, du lundi au vendredi, de 10h à 18h, le samedi de 14h à 18h, à la Maison de la Photographie, 28, rue Pierre-Legrand à Lille-Fives. 

Written by

Depuis 1997, l'Atelier de la Photo, devenu en 2003 la Maison de la Photographie, présente à Lille le meilleur de la Photographie internationale, tout en soutenant la création régionale et la pratique amateur.