Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Maison de la Photographie / Lille / Hauts-de-France
1-16 of 24 results for sexdolls showing most relevant results.
 

Voix du Nord : À la Maison de la photographie, à Lille : les étendues glaciales de Gautier Deblonde

À la Maison de la photographie, à Lille : les étendues glaciales de Gautier Deblonde

De vastes étendues blanches et glaciales, tout juste ponctuées de présences insolites – un village fantôme, une bibliothécaire dans un trou perdu, une locomotive poussive…

L’exposition de fin d’année (jus-qu’au 23 décembre) de la Maison de la photographie à Lille pré-sente le travail d’un jeune photo-graphe documentaire, Gautier Deblonde, passionné par les étendues arctiques. La trentaine de clichés qu’il a choisis ont été ramenés de cinq voyages effectués depuis trois ans à quelque 800 km du pôle nord, dans l’archipel des îles Svalbard, entre la mer du Groenland et l’Arctique. L’un de ses périples l’a mené notamment à Ny-Ale-sund, site habité le plus au nord du monde, un village Scientifique international comptant une centaine de d’habitants en été, une trentaine en hiver. À cette époque, les températures descendent à – 40 °C mais sont montées l’été dernier à + 22 °Cz Par-delà la beauté esthétique de ces étendues polaires battues par les neiges et les vents, les photos de Gautier Deblonde donnent une curieuse résonance au réchauffement climatique « visuellement perceptible » en cet en-droit de la planète. Autres images étonnantes : les photos prises dans le village de Pyramiden, précipitamment abandonné par les Russes en 1992. Après plusieurs expositions – sur le même sujet – au musée d’Histoire naturelle de Londres, à Varsovie et Barcelone, Gautier Deblonde prépare un livre en attendant de pouvoir retourner dans l’archipel des îles Svalbard.

Jean-Marie. Duhamel. >Exposition visible à la Maison de la photographie, 18, rue de Frémy à Fives

À 800 km du pôle, d’immenses étendues à peine troublées d’images étonnantes.

 

 

Written by

Depuis 1997, l'Atelier de la Photo, devenu en 2003 la Maison de la Photographie, présente à Lille le meilleur de la Photographie internationale, tout en soutenant la création régionale et la pratique amateur.