Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Maison de la Photographie / Lille / Hauts-de-France
1-16 of 24 results for sexdolls showing most relevant results.
 

Voix du Nord : L’appel des cent à Xavier Bertrand pour ne pas oublier la photographie régionale

L’appel des cent à Xavier Bertrand pour ne pas oublier la photographie régionale

Cent photographes des Hauts-de-France ont pris la plume pour réclamer à Xavier Bertrand un soutien à la création régionale. Ils demandent notamment à être mieux associés au projet d’Institut de la photographie porté par le président.

Un Institut pour la photographie, porté par la Région, doté d’un budget de plusieurs millions d’euros et basé à Lille  ? Il y avait tout, sur le papier, pour séduire les professionnels et les amateurs de l’image des Hauts-de-France. « Nous sommes vivement intéressés par le projet », écrivent, dans une tribune adressée à Xavier Bertrand et envoyée à la presse, cent photographes de la région. Mais, car il y en a un, « nous sommes également vigilants  ». Et la vigilance, en langage diplomatique, est proche cousine de l’inquiétude.

Le débat sur l’Institut pour la photo n’est pas neuf. Il est aussi vieux que l’annonce de la création de ce nouveau centre de ressources, faite lors des rencontres d’Arles en 2017. L’association La Maison de la photo, basée à Fives et engagée depuis un an dans un bras de fer avec la mairie, figure par exemple parmi les critiques les plus réguliers d’une initiative jugée déconnectée de la scène locale.

« Absence de figures régionales »

Une crainte partagée dans leur tribune par les « cent », dont certains avaient d’ailleurs déjà signé un texte de soutien à la Maison de la photo. « Nous remarquons parmi les membres fondateurs, les membres actifs, les personnalités qualifiées, la gouvernance ou la direction, l’absence de figures régionales », regrettent-ils. Au moment où des associations culturelles souffrent « d’un manque de financement mettant en danger leur existence  », ces lanceurs d’alerte notent que le budget de l’Institut « permettrait à ces structures de fonctionner pendant de nombreuses années ».

Les « cent » proposent d’ajouter une sixième mission aux cinq déjà attribuées à l’Institut : « le soutien ferme à la création régionale ». Ils formulent le vœu d’être mieux associés à la suite du projet. Lors d’un premier colloque, en octobre, ils n’avaient, affirment-ils, «  pas eu le sentiment d’être conviés  » (*).

* En juillet, Xavier Bertrand, président de la région, annonçant que ce projet d’Institut de la photo verrait le jour rue de Thionville, dans le Vieux-Lille, avait déclaré à « La Voix du Nord » ne « pas partir d’une page blanche ». il citait la Maison de la Photo à Lille. « La gouvernance de l’institut leur est ouverte, aux côtés de la Région, l’État, la MEL et la ville de Lille », déclarait-il. Mais les échanges, depuis, ont viré à l’aigre.

Sébastien Bergès

Voix du Nord du 4 décembre 2018

 

Written by

Depuis 1997, l'Atelier de la Photo, devenu en 2003 la Maison de la Photographie, présente à Lille le meilleur de la Photographie internationale, tout en soutenant la création régionale et la pratique amateur.