Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Maison de la Photographie / Lille / Hauts-de-France
1-16 of 24 results for sexdolls showing most relevant results.
 

Médiacités : Maison de la Photo : un appel à l’aide lancé à Xavier Bertrand

Maison de la Photo : un appel à l’aide lancé à Xavier Bertrand

Après le refus du conseil municipal de Lille d’accorder une nouvelle aide à la Maison de la photographie, des élus d’opposition ont tenté une démarche auprès du président du conseil régional. En vain…

Après le refus du conseil municipal de Lille d’accorder une nouvelle aide à la Maison de la photographie, des élus d’opposition ont tenté une démarche auprès du président du conseil régional. En vain…

La réponse fut sans appel. C’est niet ! « L’association [qui porte la Maison de la photographie, ndlr] ne peut pas faire face à ses charges fixes importantes, loyers et salaires, a dit en substance Marion Gautier, l’adjointe à la Culture. On n’intervient pas sur le fonctionnement car on n’a pas de garanties sur la pérennité de l’activité ». Comme nous l’écrivions dès mercredi dernier, les élus municipaux sont restés sur une position ferme vis-à-vis de la Maison de la photographie en accordant qu’une subvention de 30 000 euros pour l’organisation des prochaines Transphotographiques. Une décision lourde de conséquence pour l’avenir de la structure dirigée depuis plus de vingt ans par Olivier Spillebout.

Pis ! Le soutien aux Transphotographiques ne s’est fait que du bout des lèvres. Les élus n’ont pas jugé pertinent de prêter le Tri Postal pour la tenue de ce festival car, avec 9000 visiteurs en 2016, la fréquentation prévisionnelle a été considérée insuffisante. La Ville exige par ailleurs des expositions exclusives pour le Tri Postal, ce qui n’est pas le cas avec celle des futures Transphotos actuellement visible à la Maison Européenne de la Photo à Paris. Martine Aubry a proposé le prêt, à titre gracieux, du Palais Rameau. Une option refusée par la Maison de la photo car celle-ci ne dispose pas des moyens nécessaires pour équiper le lieu des cimaises nécessaires.

Ce mardi 10 avril au matin, les élus d’opposition d’Un Autre Lille ont organisé un point presse pour tenter de sauver les meubles, tout en refusant de « jeter de l’huile sur le feu dans ce dossier où circulent beaucoup de fantasmes et de calomnies ». Pour tenter de sortir de l’impasse, François Kinget a proposé de solliciter l’aide du conseil régional. « Une personne a aujourd’hui les cartes entre les mains : Xavier Bertrand, a‑t‐il estimé. Le lancement de l’Institut [régional] de la Photo, c’est dix fois le budget de la Maison de la photo et Xavier Bertrand a dit que ce futur Institut irriguerait les autres structures régionales. Il doit être celui qui va tendre la main à Martine Aubry ».

En versant 60 à 70 000 euros de subvention de fonctionnement à la Maison de la Photo, le Conseil Régional pourrait la sauver. Mais jusqu’à présent, la collectivité n’a alloué qu’une aide de 30 000 euros pour le festival des Transphotos, au même niveau que la Ville, la Métropole européenne de Lille (MEL) et le département. Xavier Bertrand ne souhaitait pas entrer dans le tour de table des principaux financeurs, préférant se concentrer sur son Institut de la Photo. Ce qui ne l’empêche pas de travailler conjointement avec la maire de Lille sur des sujets tels que Séries Mania ou Lille3000. Changera‐t‐il d’avis ?

. . lire l’article complet ici

Médiacités du 04/04/2018 / Laurie Moniez

 

La Maison de la photographie de Lille-Fives a fêté son 20e anniversaire en 2017. PHOTO : Creative Commons/ Olivier Duquesne

Written by

Depuis 1997, l'Atelier de la Photo, devenu en 2003 la Maison de la Photographie, présente à Lille le meilleur de la Photographie internationale, tout en soutenant la création régionale et la pratique amateur.