Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Maison de la Photographie / Lille / Hauts-de-France
1-16 of 24 results for sexdolls showing most relevant results.
 

Alban Gernigon : Insolation

Alban Gernigon : Insolation

Le plus surprenant dans les rues de Lille pendant ce jour de confinement d’avril 2020, c’est la population que l’on voit.
Et celle qu’on ne voit plus.

Plus aucun touriste. Plus de badauds. Plus de commerçants. Rapidement, trois populations apparaissent au milieu du calme apparent.

●  les Joggeurs : certains rompus à l’exercice, objectif clair en tête et parcours défini. Ambiance de fin de peloton de marathon dans une ville vidée.
D’autres, qui ont sorti le short pour la première fois depuis six ans, respirent mal, le regard vitreux, ils s’arrêteront probablement dans quelques minutes pour boire un demi litre d’eau tiède, avant de finir en marchant.

Bref. Les joggeurs et les joggeurs du confinement.

●  les Marginaux : quand Bruno, sans-abri habitué de Rihour et Rue Natio’ m’interpelle dans la rue à 100m pour me demander un ticket resto, il n’y a que lui et moi dans cette artère à ce moment là. Impossible d’ignorer les sans-abri qui ne se fondent plus dans le décor; ils sont le décor.

Près de la gare Lille Flandres j’entends quelqu’un hurler le tube de Toto Cotugno devant les terrasses vides pendant que, côté Euralille, un autre lui hurle « Subutex ! Méthadone! ». Quelques insultes et quelques rires aussi. Des marginaux. Les oubliés qu’on ne peut plus ignorer.

●  les Livreurs : Ubereats, Deliveroo, les seuls rassemblements que j’ai pu voir sont ceux des livreurs, répartis en essaim, à attendre la prochaine commande à livrer devant chaque restaurant proposant le service. Les rues sont vides de piétons et le rythme s’accélère. Certains jouent encore au foot place de l’Opéra, d’autres foncent en livraison.

Il faisait chaud ce jour-là, soleil de plomb, ambiance lourde, irréelle.
Le silence est encore plus troublant quand il est déchiré par un bruit de coup de pédale ou une unique voix chantant près de la gare.

Avril 2020.
Lille en confinement. En isolement. En Insolation.

Premier vernissage virtuel de la Maison Photo, le jeudi 23 avril à 19h30

Participer au vernissage sur Zoom : https://us04web.zoom.us/j/78693449840
ID de réunion : 786 9344 9840

#ArtisteHautsDeFrance / #COVID19 / #CONFINEMENT

 

L’exposition virtuelle :

 


INSOLATION, Alban Gernigon nous en parle :

 

https://youtu.be/kDVfDjo_0j4
INSOLATION, Alban Gernigon nous en parle

https://youtu.be/610pK6eijEk
Le vernissage en live sur ZOOM

 

Written by

Depuis 1997, l'Atelier de la Photo, devenu en 2003 la Maison de la Photographie, présente à Lille le meilleur de la Photographie internationale, tout en soutenant la création régionale et la pratique amateur.