Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Maison de la Photographie / Lille / Hauts-de-France
 

ArtUp! 2020

ARTUP! – LILLE GRAND PALAIS – STAND F38
Foire d’art contemporain du 5 au 8 mars 2020
Vernissage le mercredi 4 mars à 19h00

 

Avec chaque année plus de 100 galeries françaises et internationales et 750 artistes présentés, la foire d’art contemporain de Lille est désormais un événement incontournable plébiscité pour la diversité et la qualité de l’offre présentée.

Avec 16000 m2 d’exposition, 120 exposants et 40000 visiteurs, Art Up! est le rendez-vous des professionnels, artistes, collectionneurs et amateurs éclairés.

 

 


ARTISTES PRÉSENTÉS PAR LA MAISON DE LA PHOTOGRAPHIE
STAND F37

PASCAL ITO : Origines

Après une formation à l’American Center de Paris en 1985, il débute sa carrière comme photographe de plateau puis s’oriente vers le portrait. Il collabore avec les agences Stills Press, Sygma et Sipa Press pour lesquelles il photographie de nombreux artistes du monde du spectacle et du cinéma. En 2008, il ouvre son studio à Pantin où il poursuit son travail de portraitiste dans divers domaines.Depuis 2003, il se consacre parallèlement à ses projets artistiques personnels.À travers ses mises en scène simples et épurées, il aborde notamment la question de l’identité: l’identité masculine avec « Les hommes qui pleurent »(2009), la transidentité avec « Divines »(2011) et la recherche d’identité avec le projet « Anomalies »(2013). Ses photographies ont été exposées Galerie Claude Samuel à Paris et à la Maison de la Photographie à Lille.

 » Le corps de la femme est une source d’inspiration sans limite.
Sa nudité nous désempare, nous trouble, nous émeut. Dans cette série j’ai choisi de représenter ce corps comme un paysage qui se métamorphose à chaque mouvement, à chaque ondulation. J’ai voulu me perdre dans les détails jusqu’à flirter avec l’abstraction. Chacune des femmes qui ont posé pour ce voyage minimaliste et intimiste a apporté sa féminité, son mystère, sa volupté, sa liberté et je les en remercie. Il est question de peau, d’identité, de beauté, de splendeur et de sacré ».

 

En savoir plus

 

CLAUDIA MASCIAVE : À la recherche de l’Objet perdu

Claudia Masciave est une photographe brésilienne autodidacte indépendante qui vit actuellement à Grenoble. À la base, elle avait pour intention de montrer à travers ses photos la France à ses amis du Brésil. Cependant de fil en aiguille, elle finit par avoir un véritable coup de cœur pour la photographie et en particulier la photographie d’art.
Elle s’accompagne toujours de son fidèle compagnon, un reflex Nikon ainsi que du logiciel photoshop en aval afin de peaufiner ses créations.

En termes stylistiques, Claudia Masciave ne préfère pas se « mettre dans une case » même si elle définit son travail comme pictural, minimaliste, engagé, conceptuel, exploratoire et artistique. Ses œuvres sont inspirés de thématiques de la philosophie, de la psychologie(Freud, Jung et Lacan) , de l’histoire et de la sociologie (Durkheim, Strauss). Dans l’art, elle est attirée par Goya, Edvard Munch, Van Gogh dans leur manière d’aborder la douleur d’exister, des sculpteurs Camille Claudel et de Giacometti et de la danseuse Martha Gram.

Sa dernière série, « à la recherche de l’objet perdu », raconte l’odyssée humaine sur terre. En effet, l’être humain est toujours en quête de sens. Un manque qui ne pourra bien évidemment jamais être comblé dans sa totalité, mais en même temps c’est aussi ce qui nous pousse à continuer, à créer, à nous réinventer chaque jour, à découvrir la vie et ce qui nous entoure.

 

Horaires :
Jeudi 5 mars 2020 : de 11h à 23h
Vendredi 6 mars 2020 : de 11h à 20h
Samedi 7 mars 2020 : de 10h à 20h
Dimanche 8 mars 2020 : de 10h à 20h

 

 

Written by