Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Maison de la Photographie / Lille / Hauts-de-France
 

Hubert Humka : Death Landscapes

Exposition du 24 octobre au 17 novembre 2019
Vernissage le vendredi 18 octobre à 18h30

Les paysages de la mort sont des paysages contaminés. Ils contiennent à la fois le charme idyllique d’un lieu mais aussi la stigmatisation des événements dont ils ont été les témoins silencieux. Dans ces paysages apparemment immaculés, on peut y déceler des fissures, voire des cicatrices. Les événements traumatisants qu’ils ont vécus peuvent être de nature différente : collectifs, comme une guerre ou une attaque terroriste, ou individuels – victimes d’un tueur en série.

J’ai choisi treize endroits et je les ai visités à l’occasion des anniversaires des événements qui s’y sont déroulés, à un point où le temps et l’espace se croisaient. C’est peut-être l’aura particulière de ces lieux qui m’a poussé à les photographier, de part leur puissance et leur énergie accumulées.

Je raconte les histoires qui s’y sont passées à travers le prisme de ces paysages. Et je me pose la question : le « Chemin de l’Amour » sur l’île d’Utøya est-il toujours tel qu’il était avant que le sang des victimes de l’assassin ne coule à flot ? Comment le charme idyllique d’un lieu ne s’effondre-t-il pas dans un tel contexte, laissant derrière lui un paysage dépouillé ?

Mais surtout, c’est une histoire d’homme, révélant le côté obscur de son âme. Je me demande si cette intersection du temps et de l’espace l’amène à la lumière du jour. Ces paysages m’ont-ils rapproché de la sombre vérité de la nature humaine ?

 

En savoir plus

Horaires :
Ouvert du jeudi au dimanche de 11h à 18h.
Attention : en raison d’événements privés, il est possible que la Maison de la Photographie soit fermée au public certains jours.

Tarifs :
Normal 8€ / Réduit 5€ ( Carte étudiant, seniors + 65ans , demandeurs d’emplois, détenteurs de carte famille nombreuse )
Gratuit ( Enfants de – 8 ans, bénéficiaires du RSA, personnes à mobilité réduite + 1 accompagnant et lors du vernissage de l’exposition).

 

 

Written by